top of page

Paris

Par Dominique Bevilacqua

Capture d’écran 2022-08-11 à 00.00.45.png

Paris il faut y aller en pensant qu’on va tout gagner ! On a deux ans pour ça.

 

Niveau boulot, P2/D1, le mieux je crois, c’est de s’affranchir de ce qu’on nous demande ce qui implique d’avoir un petit rythme de croisière. C’est suffisamment tranquille pour pouvoir profiter, rien qu’un peu, de la vie parisienne.

 

D’une part, il y a l’inté, cette vaste blague. C’est drôle, c’est à faire, c’est meme assez important de le faire pour rencontrer des gens. Perso il en reste de très bons souvenirs et d’excellents amis! Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’est vraiment bon délire et on est obligé de rien!

 

Ensuite, la saison culturelle, à faire. Gros avantage de la France (quoi qu’on en dise…) qui a mis en place des théâtres publics et nationaux et qui en général subventionne l’art et le spectacle vivant à fond : les tarifs jeunes. Il faut en profiter.

Dans les grandes lignes, les sites que je vous conseille de chiner pour vous faire une petite idée de comment ça se passe :

Théâtres nationaux : Comédie-Française, Odéon, Colline…

Musique : Philharmonie, Opera de Paris (grosse maison qui regroupe Bastille et Garnier), Opera Comique, Salle Gaveau, Theatre des Champs-Elysées…

+ la saison culturelle pop : cherchez les artistes que vous aimez sur internet, ils passeront forcément par Paris.

Notons aussi par exemple la gare jazz, je vous laisse chercher ce que c’est.

Les musées (tous ou presque) sont gratuits, c’est pas pour rien, c’est pour les poncer! (C’est le moment de développer les skills d’histoire de l’art qui feront pâlir vos beaux-parents).

 

Enfin, la bouffe, il faut aller au resto, de temps en temps, plus si affinités, s’endetter s’il le faut, mais le faire : il y en a pour tous les goûts. Il y a tout à faire, tout à voir!

Lire, découvrir le concept génial de bouquinistes, aller chez Boulinier, chez Gibert pour guetter un exemplaire épuisé qui fera passer un bon après-midi malgré le td de cardio en plein milieu!

Et puis traîner dans la rue, là encore, il y a tout : de la petite rue paumée au grand boulevard éclatant à l’entre deux du grand boulevard malfamé ; de la petite alim du quartier qui vous sauvera surement une ou deux fois, en rentrant de soirée, à la maison du kilt.

 

Vous verrez que ce qui manque cruellement, c’est le temps, pas les choses à faire! En conséquence de quoi, on n’a pas le temps de s’ennuyer.

 

Bref, comme je l’ai dit, il y en a pour tous les goûts : c’est le lieu où l’on voit non seulement l’intégralité des strates sociales s’emmêler frénétiquement, ou se démêler suivant quelques précautions auxquelles on est vite rôdé, mais aussi le lieu où strictement tout peut se passer puisque l’intégralité du Monde s’y emmêle tout aussi frénétiquement! J’exagère à peine, mais n’oubliez pas que Catherine Deneuve habite à Saint-Sulpice, que Victor Hugo habitait rue Victor Hugo, que le prix Goncourt est élu à Drouaut, que la prise de la Bastille a eu lieu à Bastille, que Versailles, c’est à Versailles et que Paris, c’est à Paris.

Mes MP sont ouverts pour la moindre question! (Messenger ++, ig c dépassé) 

Votre Représentant 2022-2023

Dominique Bevilacqua

bottom of page